Parler anglais vous fout la frousse ? C’est l’effet Halloween !

Halloween, ça vient d’où ? 

On croit souvent que nos amis des États-Unis ont ‘inventé’ la fête d’Halloween. En fait, ce sont plutôt nos cousins les Celtes qui ont été les premiers à se faire peur à coups de chats noirs et de sorcières au nez crochu au soir de leur nouvel an. Selon les croyances de l’époque, cette nuit-là avait la particularité de n’appartenir ni à une année ni à l’autre, de se situer en dehors du temps et d’ouvrir une porte entre le monde des vivants et l‘au-delà (surtout si vous aviez abusé de l’hydromel). 

C’est seulement relativement récemment, aux alentours de 1845, que la grande famine en Irlande pousse plus de 2 millions d’irlandais à s’expatrier aux États-Unis avec dans leurs baluchons leurs petits fantômes et leurs citrouilles qui reviennent à la vie tous les 31 octobre. 

Apprenez l’anglais en ligne avec le soutien de professeurs certifiés:
7 jours d’essai gratuit !

Et la Toussaint dans tout ça ? 

L’étymologie d’Halloween ne laisse pas beaucoup de place à l’imagination : Halloween = All Hallows Eve – La veille de tous les Saints. Au XIème siècle, le pape Grégoire IV décide que le catholicisme doit se dissocier de cette fête païenne et au lieu de célébrer la veille de tous les saints, il va créer le jour de tous les saints, le lendemain. Logique. Ainsi nait la Toussaint.

 

Où aller pour se faire peur ? 

L’Irlande, la Grande Bretagne, les États-Unis, le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande sont les pays dans lesquels Halloween s’est établie comme une véritable fête nationale. Autour des années 2000 la France aussi a succombé aux sueurs froides mais depuis, l’effet s’est estompé. Est-ce parce qu’on n’a jamais trouvé un bon équivalent français à la fameuse expression ‘Trick or Treat’ lancée par les petits (et les grands) pendant leur chasse aux bonbons ? Il faut bien avouer que traduire ‘Trick or Treat’ par ‘Des bonbons ou des farces’, ça n’a pas été la trouvaille marketing du siècle.    

Profitez d’une consultation 100% gratuite avec l’un de nos experts pour améliorer votre anglais. Nos professeurs natifs vous aideront à atteindre vos objectifs rapidement !

Comment apprendre l’anglais en se faisant peur ? 

Pour maîtriser une langue, quelle qu’elle soit, il faut passer par les idiomes. Ces petites phrases qu’on ne peut pas vraiment traduire (même si on va essayer) et qui valent bien de longs discours. Essayez-les sur vos voisins pendant Halloween, et faites-les mourir de peur (ou de jalousie pour votre accent mortel !) .

Infographic Halloween Idioms

Vous voulez cette infographie sur votre blog ou votre site web ? Facile! Copiez et collez ce code:

Le vocabulaire le plus populaire d’Halloween  

Anglais Français 
Abhorrent Exécrable 
Apparition Apparition (fantômes) 
Banshee Sorcière 
Bats Chauve-souris 
Beasts Monstres, bêtes féroces 
Bewitching Jeter des sorts 
Black Noir  
Blood curdling  Coagulation du sang 
Bones  Os 
Brimstone Soufre 
Broom Balai  

 

Demon Démon 
Devil Le diable 
Disgusting Dégoûtant 
Dismal Lugubre 
Doomed Condamné 
Dracula Dracula 
Druids Druides 
Netherworld Le monde souterrain, les enfers 
Nightmare Cauchemar 
Occultism Occultisme  
Prank  Farce, tour 
Prey Proie 
Pumpkin Citrouille 
Vampire Vampire 
Zombie Zombie 

Il ne vous reste plus qu’à vous saisir d’une belle citrouille bien juteuse, la sculpter en vous inspirant du portrait de votre belle-mère et partir à la chasse aux bonbons !  

Et si vous trouvez un bon équivalent en chemin à ‘ Trick or Treat’, postez-le en commentaire ! 

Articles similaires