Anglais des affaires : l’importance d’une bonne aisance orale

group of people in a meeting anglais des affairs

Aujourd’hui, l’anglais est clairement reconnu comme la langue officielle des affaires à travers le monde. Beaucoup d’entreprises étrangères l’ont déjà adopté comme le moyen le plus efficace pour négocier et échanger à l’échelle mondiale.

Fluency

(aisance orale)

1. Le mot fluent provient d’un terme latin qui signifie « flow » (couler)

2. « Fluency » est un terme qui fait référence au langage parlé et désigne la fluidité ou le débit avec lequel les sons, les syllabes, les mots et les phrases sont reliés quand on parle rapidement

3. Une bonne aisance orale ou une bonne maîtrise de la langue fait référence, de manière informelle, au fait que l’on possède de très bonnes compétences linguistiques à l’oral et que l’on emploie la langue de manière douce et fluide, plutôt que lente et saccadée.

Bien que cette qualité ne soit pas indispensable, il est bien sûr préférable d’avoir une bonne aisance orale quand on parle plusieurs langues. En effet, si de bonnes bases vous permettront de communiquer avec un anglophone natif, le fait de parler couramment la langue vous ouvrira de nombreuses portes, notamment dans le monde des affaires.

Pourquoi l’anglais ?

La prédominance de l’anglais dans le monde est en grande partie due à la vaste prolifération des échanges commerciaux des entreprises nord-américaines et européennes au niveau international. Un grand pourcentage de sociétés multinationales sont originaires des États-Unis et continuent d’ailleurs à avoir leur siège social dans ce pays. Leur influence sur la communauté d’affaires mondiale est immense, et pour communiquer et négocier avec elles, il faut impérativement apprendre leur langue !

L’émergence d’Internet joue également un énorme rôle dans la diffusion de l’anglais au niveau international. La langue anglaise prédomine en effet le monde en ligne, comme on peut le constater sur les réseaux sociaux et les forums et à travers le fait que de plus en plus de sites étrangers proposent désormais des pages traduites en anglais.

Pourquoi une bonne aisance orale est-elle donc si importante ?

Nous venons d’établir que l’anglais est désormais la langue officielle des affaires. Mais quelle différence existe-t-il entre un bon niveau en anglais et une excellente maîtrise de la langue ?

D’un point de vue purement pratique, mieux vous pourrez parler une langue, mieux vous pourrez négocier – et pas uniquement avec des anglophones natifs ! Si vous travaillez pour un grand armateur allemand, vous pourriez, par exemple, être amené à parler anglais avec un exportateur russe.

Nous sommes bel et bien entrés dans l’âge d’Internet et du commerce en ligne et si aujourd’hui, vous créez une entreprise en ligne, vous pourriez potentiellement atteindre 1 milliard de consommateurs anglophones sur la Toile !

Par ailleurs, plus votre niveau de maîtrise de l’anglais sera élevé, plus vous présenterez une image efficace et professionnelle de votre entreprise à vos clients étrangers.

Sachant que vous maîtrisez parfaitement la langue, votre employeur aura davantage tendance à vous faire confiance et appréciera aussi le fait qu’il peut économiser de l’argent en frais d’interprètes et gagner du temps à ne pas devoir corriger vos erreurs linguistiques.

Et quand votre employeur fera entièrement confiance à vos capacités, il vous permettra alors de grimper plus rapidement les échelons hiérarchiques de l’entreprise et vous confiera davantage de responsabilités, ce qui conduira généralement à un salaire plus élevé et à de meilleures perspectives d’emploi.

Plus vous parlerez anglais couramment, plus vos possibilités d’emploi seront variées : vous aurez accès à un choix beaucoup plus vaste en termes de perspectives de carrière et à des postes souvent mieux rémunérés.

Sur le plan personnel comme professionnel, une bonne aisance orale vous permettra de voyager beaucoup plus souvent et plus efficacement et de vous épanouir et réussir dans un grand nombre de pays.

Les différents niveaux de maîtrise linguistique

Les niveaux de maîtrise varient beaucoup, à tel point d’ailleurs que même certains anglophones natifs possèdent une mauvaise maîtrise de leur langue, par manque d’éducation. Voici un aperçu des différents niveaux de maîtrise qui existent en anglais des affaires :

Maîtrise de l’anglais des affaires

Quand on postule pour des emplois en entreprise, on remarquera souvent la mention « business level fluency » parmi les qualités que recherchent les recruteurs. Ces termes signifient que le candidat idéal doit pouvoir mener des négociations en anglais, sans l’aide d’un collègue dont l’anglais est la langue maternelle. Autrement dit, cette personne doit être capable de discuter facilement avec le personnel et les clients de la société, et de lire et rédiger des mails et des documents professionnels en anglais.

Six différents niveaux de maîtrise

Dans les années quatre-vingt, le Conseil de l’Europe établit le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR) afin de fournir une méthode d’apprentissage, d’enseignement et d’évaluation s’appliquant à toutes les langues européennes. Ce cadre comporte six niveaux de référence qui constituent désormais la norme européenne d’évaluation du niveau de langue et de l’aisance orale de chaque personne. Ainsi, selon le CECR, votre niveau d’aisance pourrait être le suivant :

A1 – Niveau Introductif ou Découverte

A2 – Niveau Intermédiaire ou de Survie

Ces deux niveaux signifient que vous pouvez échanger de façon simple avec des anglophones quand la personne avec qui vous communiquez parle lentement et distinctement. À ce niveau de maîtrise, vous serez en mesure de vous présenter et de poser des questions simples sur des sujets qui vous sont familiers ou sur ce dont vous avez immédiatement besoin, ainsi que répondre à de telles questions.

B1 – Niveau Seuil

B2 – Niveau Avancé ou Indépendant

À ces niveaux de la maîtrise, vous serez généralement en mesure de communiquer efficacement lors d’un voyage à l’étranger, et de comprendre des textes plus complexes et suivre des argumentations complexes en anglais. Ce niveau d’aisance vous permet de communiquer avec des anglophones natifs de manière naturelle, sans que la conversation soit entravée par des problèmes d’expression ou de compréhension.

C1 – Niveau Autonome : pour un usage régulier dans des contextes de difficulté raisonnable

C2 – Niveau Maîtrise

Arrivé à ce niveau d’aisance, vous serez non seulement en mesure de comprendre une vaste gamme de textes complexes, mais aussi pratiquement tout ce que vous entendrez en anglais. Vous pourrez également exprimer spontanément et couramment vos idées sans être obligé de faire des pauses pour trouver les mots ou les expressions que vous souhaitez utiliser. Vous serez capable de distinguer les nuances les plus subtiles d’un message à l’écrit comme à l’oral et posséderez une excellente maîtrise en termes d’expression et de compréhension écrites et orales.

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked