My home is my castle ou comment trouver un logement à Londres

My home is my castle ou comment trouver un logement à Londres

J’imagine que vous avez tous entendu parler du fameux Gordon Ramsey ?

Aujourd’hui, ce chef anglais très charismatique est connu aux quatre coins de la planète pour son franc parlé, son tempérament colérique et son langage particulièrement, hmm, fleuri, dirons-nous.

Personnellement, j’adore Gordon Ramsey et j’adore ses émissions. J’aime particulièrement « Kitchen Nightmares » où on le voit visiter d’horribles restaurants aux États-Unis et tenter de venir en aide aux malheureux propriétaires.

Mais ce qui me plairait encore plus, ce serait que Gordon créé une nouvelle émission intitulée « Housing Nightmares ». Car, soyons francs, en Angleterre beaucoup de logements sont de véritables cauchemars ! À Londres, trouver un appartement convenable à louer est tout aussi compliqué que trouver du travail.

Et une fois ce défi relevé, qui sait ce qui vous attend lors de votre visite ou juste après votre installation : tapis et matelas miteux, rideaux troués datant des années soixante-dix, chambre de la taille d’une boîte d’allumettelouée pour le prix d’un palais, augmentation subite de votre loyer, panne de chauffeeau, canalisations bouchées, j’en passe et des meilleures…

Sur ma liste de griefs, le chauffage figure en tête de classement. Il faut savoir en effet que, dans une maison anglaise, il fait toujours trop froid ou trop chaud. Quand le thermostat n’est pas bloqué au maximum, vous donnant l’impression de vivre aux Caraïbes, il est carrément cassé. Vous vous levez tous les matins en grelottant et en vous demandant si vous allez rencontrer un pingouin dans votre salle de bain.

Les douches sont un autre problème. Si vous trouvez à Londres un appart équipé d’une douche puissante, faites-moi signe ! Chez moi, je dois attendre une bonne demiheure avant de pouvoir prendre une douche décente : c’est le temps qu’il faut à mon vieux chauffe-eau pour produire suffisamment d’eau chaude à la bonne pression.

Évidemment, quand ma douche est finalement prête, je suis déjà en retard pour aller travailler. Je vous ai réservé le meilleur pour la fin : les robinets anglais… En Angleterre, chaque lavabo a deux robinets distincts : un pour l’eau chaude et l’autre pour l’eau froide. Impossible de les mélanger et impossible de se laver les mains à une température correcte.

Chaque matin, les Britanniques commencent donc leur journée par un choix cornélien : se laver à l’eau glacée ou à l’eau bouillante ?

Gordon, si jamais tu lis ces lignes, pourrais-tu, s’il te plaît, créer une émission sur les logements anglais ? Je suis disposée à jurer comme un charretier, s’il le faut.

 image: Matt Lake

Articles similaires

1 comment

  1. Le succès de cette émission a inspiré d’autres chaînes et notamment M6. Aux commandes, rien de moins qu’un MOF. Je ne suis pas très friand de télé-réalité mais j’aimais plutôt bien la série anglophone. Son adaptation française est d’une piètre qualité. Place aux excès, au dénigrement, à la soumission bête et méchante. Bref…

    Pour avoir vécu peu de temps à Londres, je partage votre avis. Et c’est sans compter sur les prises de courant datant du siècle dernier.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked