Halloween à travers le monde

Halloween citrouille, feuilles d'automne

Halloween est une fête annuelle que l’on célèbre le 31 octobre à travers le monde. Elle se distingue des autres fêtes traditionnelles dans la mesure où elle correspond au « jour des morts ». Malgré cette définition assez lugubre, il s’agit en fait d’une occasion très festive et réjouissante !

La manière exacte dont on célèbre Halloween varie en fonction du pays où l’on se trouve : on pourra, par exemple, choisir d’allumer des bougies, de se déguiser en sorcière ou zombie, ou bien de manger des bonbons et des friandises. Voici donc quelques informations utiles sur l’histoire de cette tradition, son vocabulaire et les diverses façons dont on célèbre cette date à travers le monde. Quel que soit l’endroit où vous célébrerez Halloween, vous pourrez être sûr de découvrir de nouveaux mots et de fascinantes traditions à ajouter à votre répertoire.

Un peu d’histoire…

Bien que généralement considérée comme une fête américaine, la tradition d’Halloween est en fait beaucoup plus ancienne que les États-Unis d’Amérique. Ses origines remontent en effet aux fêtes païennes qui se déroulaient à cette période de l’année dans certains pays de langue celtique, comme l’Écosse et l’Irlande.

Le vocabulaire d’Halloween

Les mots « Halloween » et « Hallowe’en » sont des abréviations de l’expression « All Hallows’ Evening » et signifient « hallowed evening » ou « holy evening ». On pourra également rencontrer les expressions « All Hallows’ Eve » et « All Saints’ Eve ».

Halloween est le nom que nous donnons à la veille (eve) de « All Hallow’s Day », autrement dit, à la veille du jour des morts. Dans le calendrier chrétien, il s’agit d’une période de recueillement où l’on se souvient des personnes disparues, et particulièrement des Saints que l’on appelle « hallows ».

Il existe de très nombreux mots et expressions liés à Halloween à travers le monde. En voici une sélection pour mieux connaître cette fête.

Traditions à travers le monde:

Irlande

Commençons là où tout a débuté sachant qu’une grande partie des coutumes irlandaises sont reproduites telles quelles au Royaume-Uni, aux États-Unis et dans d’autres pays anglophones. Le 31 octobre, vous trouverez par exemple des « bonfires » un peu partout dans le pays, surtout en milieu rural. Il s’agit de grands feux de joie, allumés en plein air.

Les enfants et les adultes se déguisent en costumes effrayants (fantômes, sorcières ou squelettes) pour se livrer au « trick or treating ». Ce terme fait référence à la coutume qui consiste à faire le tour de son quartier pour aller frapper chez ses voisins. Quand ceux-ci offrent la porte, on crie « trick or treat» afin de recevoir des friandises (généralement du chocolat ou des bonbons). Si la personne qui ouvre n’a pas de « treat » à offrir et choisit de recevoir un « trick », vous pouvez lui faire une petite farce.

La fête d’Halloween est aussi associée à certains aliments. En Irlande, le Barnbrack est un gâteau aux fruits très populaire qui contient une surprise cachée dans sa génoise. On dit que celle-ci peut prédire l’avenir de celui qui tombera dessus. Si cette personne découvre un anneau, cela signifie qu’elle sera bientôt mariée tandis qu’un morceau de paille signifie qu’elle aura beaucoup de chance pour l’année à venir.

Amérique

Les célébrations en Amérique sont assez identiques. En plus du « trick or treat », les Américains organisent généralement des jeux et des chasses aux trésors pour les enfants. Le « bobbing for apples » est l’un des jeux les plus populaires. Il consiste à placer des pommes dans une grande bassine d’eau que les enfants doivent attraper avec la bouche, sans se servir de leurs mains.

Les Américains décorent également leurs maisons avec des « jack o’ lanterns » qu’ils fabriquent en vidant des citrouilles de leur chair et en sculptant des visages effrayants dans l’écorce avant de placer une petite bougie à l’intérieur. La chair de ce légume sert ensuite à préparer une soupe ou une tarte. En Irlande et en Écosse, les gens utilisent plutôt des navets.

Autriche

En Autriche, la coutume veut que l’on donne à manger aux morts le soir d’Halloween ! Avant d’aller se coucher, on laissera donc du pain, de l’eau et une lampe allumée sur une table pour nourrir les âmes errantes qui pourraient revenir sur terre pendant la nuit…

Belgique

En Belgique, la tradition veut que l’on allume des bougies le jour d’Halloween à la mémoire de ses parents et amis décédés. Ce jour-là, le fait de croiser un black cat sur son chemin sera de très mauvais augure.

Chine

En Chine, Halloween est célébrée sous le nom de « Teng Chieh ». Ce jour-là, la coutume veut que l’on dispose de la nourriture et de l’eau à côté de photos de proches disparus tandis que les moines des temples bouddhistes fabriquent des « boats of the law » en papier que l’on brûle pendant la nuit. Des lanternes sont aussi allumées à travers tout le pays. Ces traditions sont censées aider les « pretas » (les esprits perdus) à retrouver leur chemin.

Allemagne

Les Allemands célèbrent Halloween à la manière de All Saints Day pendant la semaine du 31 octobre au 8 novembre. Des messes sont données dans les églises pour honorer la mémoire des saints décédés et les familles se rendent au cimetière pour se recueillir sur les tombes de leurs proches. Les Allemands ont aussi une tradition assez insolite : pendant Halloween, ils cachent leurs couteaux pour éviter que les esprits qui reviennent sur terre à cette période ne se blessent.

Mexique

Le Mexique est un pays où la fête d’Halloween est prise très au sérieux. Appelée « Dia de los Muertos » ou « Day of the Dead », elle se déroule du 31 octobre au 2 novembre. Cette tradition correspond essentiellement au « All Souls Day » des Anglais, c’est-à-dire à une période où les gens se souviennent de leurs proches disparus et rendent hommage à leur vie. Les familles organisent de grands repas, les enfants reçoivent des cadeaux et des bonbons en forme de petits crânes, et les gens défilent dans les rues déguisés en goules et en squelettes. C’est une occasion très festive rythmée par la musique des mariachis, des chants et danses traditionnels et arrosée de tequila !

Où préféreriez-vous célébrer Halloween ? Fêtez-vous cette date chez vous ? Racontez-vous vos expériences dans l’espace ci-dessous réservé aux commentaires.

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked