7 techniques à employer pour améliorer votre anglais

techniques pour améliorer votre anglais

Voici sept techniques clés qui vous permettront de booster votre apprentissage ainsi que deux techniques très couramment employées qui, selon une étude récente, seraient inefficaces.

Immersion

L’immersion est une technique très populaire pour booster tous types de formation. Il s’agit d’une méthode très efficace quand on apprend une langue étrangère. Cette technique consiste à placer l’étudiant dans un contexte où la langue qu’il étudie est constamment parlée, loin de la salle de classe.

Le fait d’aller passer des vacances dans un pays étranger n’est pas forcément efficace, en revanche, un voyage au Royaume-Uni dans le cadre d’un stage ou d’une formation de courte durée est idéal : ce séjour vous permettra d’écouter et d’apprendre sur le tas, en symbiose avec la langue dans son contexte naturel (plutôt que dans une salle de classe).

Pratique distribuée

La « pratique distribuée » est un nouveau terme qui désigne en fait une méthode employée depuis de nombreuses années. Elle signifie « apprendre à petites doses mais souvent ». Plusieurs études ont en effet montré que le fait d’apprendre de manière intensive ou de mémoriser le plus grand nombre de supports pédagogiques dans un laps de temps très court n’était pas propice à l’apprentissage à long terme, dans la mesure où l’information mémorisée n’a pas le temps d’atteindre les couches profondes du cerveau.

Au lieu de consacrer une journée par semaine à vos études, il est donc préférable de n’étudier qu’une demi-heure tous les jours. Cette technique vous permettra d’étaler vos études et d’apprendre par petits morceaux gérables afin d’obtenir de meilleurs résultats. Plusieurs études ont d’ailleurs montré que plus les intervalles entre vos temps d’études seront longs, plus l’information mémorisée aura de chances de rester gravée dans votre cerveau. Si vous avez de longues révisions à faire, prenez donc votre temps et évitez le bachotage !

Apprenez l’anglais en ligne avec le soutien de professeurs certifiés:
7 jours d’essai gratuit !

Tests blancs

Une récente étude universitaire réalisée aux États-Unis a montré que les tests blancs constituaient un excellent moyen d’améliorer l’apprentissage. Pourquoi ? Le but ici n’est pas d’augmenter son stress mais d’offrir au cerveau une activité qui ne lui demande pas d’absorber des informations. Cette technique stimule la capacité du cerveau à se souvenir et à déterrer des informations déjà stockées pour les employer avec créativité.

Appliquez cette technique en terminant toutes les unités de votre formation ou en rédigeant un petit texte contenant le vocabulaire que vous avez appris pendant la semaine sans consulter votre documentation.

Apprentissage social

L’apprentissage social est idéal pour tous ceux qui souhaitent améliorer leurs compétences conversationnelles et comprendre la culture de la langue qu’ils apprennent. Apprendre en se faisant des amis et dans un contexte purement pratique est sans doute d’une des meilleures techniques qui soit si vous aimez rencontrer des gens et préférez apprendre par mimétisme.

Essayez de trouver une situation sociale (ou ami) qui vous permettra de pratiquer régulièrement votre anglais. Vous pourriez, par exemple, rejoindre l’un de nos cours collectifs. Ce type d’apprentissage vous permettra d’écouter et d’imiter les divers sons et structures de la langue.

Cartes de vocabulaire flash

Une étude réalisée sur l’éducation psychologique a conclu que les cartes de vocabulaire flash constituaient une méthode d’apprentissage très efficace pour la plupart des formations. Le but des cartes flash, que vous trouverez dans le cadre de votre formation en ligne, est de remettre en route votre mémoire et de vous aider à réfléchir afin de retrouver une information stockée dans votre cerveau par votre pratique distribuée.

Apprentissage implicite

L’apprentissage implicite est une méthode populaire qui est pourtant mal connue car elle ne possède pas d’appellation propre. L’apprentissage implicite, ou « invisible », concerne la partie du cerveau qui absorbe inconsciemment des informations et des actions. Cet article paru dans le magazine TIME explique de quoi il s’agit :

« Dans le cadre d’une étude publiée un peu plus tôt cette année, par exemple, des chercheurs de l’Université de l’Illinois (Chicago) ont déclaré que lorsqu’ils recevaient une formation implicite (l’immersion dans le discours d’une variété d’intervenants), les sujets qui apprenaient une nouvelle langue présentaient « un traitement du langage identique à celui d’un locuteur natif » sur les IRM du cerveau, mais que ce phénomène ne se répétait pas quand ils recevaient une formation explicite (enseignement axé sur la grammaire de la langue). »

Ainsi, le fait d’apprendre en « s’entourant » d’une langue (à l’aide notamment de la technique de l’immersion mentionnée plus haut, en voyageant, ou en écoutant une radio anglaise) pourrait vous aider à faire de réels progrès.

« Profusion d’informations »

Des études ont également montré que le corps et l’inconscient absorbent plus rapidement et plus profondément des actions et des langues lorsque l’on constate une profusion d’informations.

Autrement dit, le fait de n’apprendre qu’un mot ou qu’une expression grammaticale à la fois vous aidera moins qu’écouter de la musique, la radio, des films, de lire quelque chose ou d’être entouré de locuteurs natifs. Cette technique permet au cerveau d’absorber des sons et des informations sans même s’en apercevoir.

Et voici enfin deux techniques que vous voudrez peut-être abandonner :

Mise en évidence

L’étude qui a trouvé que les cartes de vocabulaire flash et la pratique distribuée étaient très utiles a par ailleurs démontré que la mise en évidence ou le soulignement était une technique relativement inefficace pour stimuler l’apprentissage.

Association d’images ou apprentissage mnémonique

Cette technique fait référence la mémorisation de quelque chose en associant à un mot une image ou une métaphore pour mieux s’en souvenir. Malheureusement, des études ont montré qu’à moins que cette technique ne convienne à votre cerveau, elle peut, en réalité, compliquer le processus d’apprentissage !

Alors, maintenant que vous savez quelles sont les meilleures façons d’apprendre l’anglais pour vous, il est temps de s’y mettre.

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked